Edition 2004

TERRA FESTIVAL 2004

SOIRÉES

 

Mardi 11 mai

Médiathèque de Lamentin

19h – Soirée inaugurale

CONFÉRENCE

« LA PEUR DE LA NATURE  » (François Terrasson)

François Terrasson nous présente à l’occasion de cette conférence la manière dont les comportements humains se forment vis-à-vis de la nature. En effet, il semblerait que les cultures, les mythologies,les religions jouent un rôle primordial dans ces processus. François Terrasson reviendra également sur les effets néfastes de la civilisation urbaine industrielle aussi bien sur la nature que sur les populations humaines.

FILMS

« LA PILULE QUI SAUVE LA FORET « de Jens Dücker

(Allemagne – 1999) – Documentaire (26 minutes)

Au Népal, un projet soutenu par l’association « Géo protège la forêt », associe étroitement la population à la protection de la forêt himalayenne. Santé, éducation, alimentation et reforestation : une approche systématique du développement durable.

LE PRIX DE L’EAU PROPRE

(Suisse) – Documentaire  (26 minutes)

C’est l’histoire de la plus grande station d’épuration d’Asie, destinée à traiter les rejets industriels de la banlieue de Bangkok. C’est aussi l’histoire d’un incroyable scandale qui fait régulièrement la Une des médias. A Bangkok, 95 % des eaux polluées sont rejetées dans la nature ! La pollution, industrielle surtout, menace directement la santé des habitants… Mais le problème du traitement des eaux usées dépasse largement le cas de Bangkok. Et c’est un business énorme qui attire les grandes compagnies internationales.

Mercredi 12 mai :

Médiathèque du Gosier

17 heures

CONFERENCE

« EN FINIR AVEC LA NATURE » (François Terrasson)

La civilisation urbaine se montre toujours plus néfaste vis-à-vis de la végétation, des milieux naturels, de toute forme de vie. Elle explique par l’obsession humaine de chercher à tout contrôler, à prouver l’existence de l’homme.

19 heures

FILMS

24 HEURES SUR LA PLANETE CORAIL de Jean-Michel Corillon

(France 2003) – Documentaire (26 minutes)

Depuis 1998, la planète connaît un réchauffement climatique qui a entraîné la destruction de 16% des récifs coralliens mondiaux. Le blanchissement du corail, appelé aussi mort blanche, est un phénomène inquiétant qui peut engendrer un dérèglement de l’écosystème. Malgré tout, les défenseurs de la mer restent optimistes et luttent pour la préservation du récif.

ALERTE A LA RESSOURCE
(2002) – Documentaire (52 minutes)

La pêche n’est pas seulement l’affaire des marins pêcheurs. Elle concerne chaque citoyen, chaque consommateur. Nul besoin d’être un expert pour constater que sur les étals des marchés, il y a de plus en plus de petits poissons, inutilement pêchés…

Jeudi 13 mai :

Maison du Bois (Pointe-Noire)

19 heures

CONFERENCE

« L’ARBRE, MAITRE DU MONDE » (Fançois Terrasson)

L’arbre s’avère depuis toujours l’élément indispensable dans le domaine agricole. Il est effectivement un élément naturel essentiel à l’existence de l’eau, des vivres… L’arbre est aussi très ancré dans l’imaginaire commun. Mais il ne peut tout de même pas être considéré comme le maître du monde. Selon François Terrasson, l’essentiel est de préserver un équilibre et un fonctionnement cohérent dans l’interpépendance des éléments naturels.

FILMS

LA FIN D’UN REGIME

(Suisse) – Documentaire (26 minutes)

La culture de la banane est essentielle pour la sécurité alimentaire de la planète. Elle nourrit des centaines de millions de personnes. Et pourtant, un tueur impitoyable –la maladie de Panama- risque bien d’éliminer définitivement la Cavendish, l’unique variété de banane industrielle cultivée partout dans le monde. Or, les sommes actuellement engagées dans la recherche scientifique sur la banane sont ridicules. Incomparables, notamment au coût des études menées sur le blé.

LA PILULE QUI SAUVE LA FORET

de Jens Dücker (Allemagne – 1999) – Documentaire (26 minutes)Au Népal, un projet soutenu par l’association « Géo protège la forêt », associe étroitement la population à la protection de la forêt himalayenne. Santé, éducation, alimentation et reforestation : une approche systématique du développement durable.

Vendredi 14 mai

Centre socio-culturel de Saint-Claude

19 heures

CONFERENCE

« LA GUERRE DE L’EAU EST POUR DEMAIN » (François Terrasson)

En raison d’une mauvaise gestion en matière d’aménagement du territoire, le potentiel des ressources en eau est remis en danger. François Terrasson nous emmène dans un tour d’horizon des zones du monde (de l’Europe à l’Afrique du Sud en passant par la Chine ou le Sahel) ou l’eau est mise en péril.

FILM

CO2, LE DERNIER TRESOR D’AMAZONIE

(Suisse) – Documentaire (26 minutes)

L’Amazonie : une forêt que l’on croyait sans fin, mais qui dans certains secteurs rétrécit déjà comme peau de chagrin. Une équipe de chercheurs de la NASA a pour mission de mesurer la capacité d’absorption du Co2 par la forêt. Leur programme : cerner le cycle du carbone de cette forêt afin de vérifier la théorie selon laquelle ce « poumon » de notre planète peut servir de régulateur de nos pollutions industrielles et que la conservation et la gestion de ce trésor naturel est vital pour nous tous.

Proclamation du palmarès de la compétition TERRA FESTIVAL 2004 et présentation du film lauréat.

Samedi 15 mai

Artchipel – Scène nationale (Basse-Terre)

19 heures

CONFERENCE
« NATURE, PSYCHOLOGIE, ET COMMUNICATION » (François Terrasson)

Quel type de communication est réservée à l’information sur la nature dans nos sociétés ? Et quel est le sens donné du mot nature ? Grâce à des exemples concrets issus de l’architecture, de la publicité, de l’aménagement du territoire… François Terrasson met en lumière la manière dont s’articulent les courants d’idées ainsi que les actions menées en matière de nature et d’environnement dans nos sociétés actuelles.

FILMS

LA PILULE QUI SAUVE LA FORET de Jens Dücker

(Allemagne – 1999) – Documentaire (26 minutes)

Au Népal, un projet soutenu par l’association « Géo protège la forêt », associe étroitement la population à la protection de la forêt himalayenne. Santé, éducation, alimentation et reforestation : une approche systématique du développement durable.

BOIRE DE L’EAU DE MER de Heidi Mühlenberg

(Allemagne – 2000) – Documentaire (26 minutes)

Sur la planète, un habitant sur trois souffre du manque d’eau. Dans le monde, 13 000 personnes (dont 9 000 enfants) meurent chaque jour de déshydratation ou par suite de contamination de l’eau potable. Dans les pays du Golfe persique, de gigantesques installations de dessalement de l’eau de mer assurent l’approvisionnement en eau potable. L’émirat d’Abou Dhabi s’enorgueillit des fontaines marquant la victoire présumée sur le désert. Résultat : la consommation d’eau y est la plus élevée du monde –trois à quatre fois supérieure à celle des pays européens. Le spectateur est ensuite invité à comparer avec les Caraïbes où des filtres fonctionnant sur des panneaux solaires ont également été mis en place.

Conférences

Durant le festival, François TERRASSON, chercheur au Museum d’Histoire Naturelle de Paris, spécialisé en agroécologie, membre de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), et auteur de plusieurs ouvrages sur la nature prononcera cinq conférences. Mardi 11 mai – 19h- Médiathèque de Lamentin: La Peur de la NatureMercredi 12 mai – 17h – Médiathèque du Gosier : En finir avec la natureJeudi 13 mai – 19h – Maison du Bois (Pointe-Noire) : L’arbre, maître du mondeVendredi 14 mai –19h – Centre socioculturel de Saint-Claude :

La guerre de l’eau est pour demain

Samedi 15 mai –19h – Artchipel (Basse-Terre) : Nature, psychologie, et communication

Compétition

Une compétition du film sur l’environnement est organisée durant le festival.  Une dizaine de films inédits, venus du monde entier participent à la compétition qui a pour thème : « Les îles ».  Un jury composé de 7 personnes du monde de la culture et de la communication est désigné pour visionner et sélectionner les films.  Le palmarès du TERRA FESTIVAL sera proclamé lors de l’avant-dernière soirée, le vendredi 14 mai à Saint-Claude.

Programme établissements scolaires

Lundi 10 mai

9h00: Ecole du Morne Ferret (Les Abymes)  14h30: IUFM (Pointe-à-Pitre)

Mardi 11 mai

9h00: Collège de Baie-Mahault  14h00: Ecole de Blachon (Lamentin)

Mercredi 12 mai

9h00: Collège Carnot (Pointe-à-Pitre)

Jeudi 13 mai

9h00: Ecole de La Lézarde (Petit-Bourg)

14h30: Collège de Bouillante

Vendredi 14 mai

9h00: Ecole de Belfond (Saint-Claude)

14h00: Externat de Bouillon (Basse-Terre)

Samedi 15 mai

9h00: Ecole Elie Chauffrein (Basse-Terre)

Membres du jury :

  • Madame Gilda GONFIER Directrice de la Médiathèque du Gosier
  • Madame Simone MEGE Technicienne au Parc national de la Guadeloupe
  • Madame Sandra CAYET-MONNERVILLE Chargée de Communication Rectorat de la Guadeloupe
  • Monsieur Daniel SYLVESTRE Chef de la mission Développement Durable au Parc national de la Guadeloupe
  • Monsieur Alain BUERA Société de production audio-visuelle EXTERIEUR JOUR
  • Monsieur Christian BATAILLE Journaliste (Radio Caraïbe International)
  • Monsieur Philippe MOREL Guadeloupe-Télécom