Edition 2006

TERRA FESTIVAL 2006

Pas de thème unique cette année pour un TERRA FESTIVAL plus éclectique, plus diversifié… Au total 33 films (13 films documentaires et 20 films d’animation) sont proposés au public, jeune et moins jeune. Il y en a pour tous les goûts !

Tous les films présentés participent à la compétition, les documentaires comme les films d’animation : pour chaque catégorie un prix sera décerné par un jury différent.Les œuvres lauréates des deux épreuves seront de nouveau présentées à l’occasion d’une projection spéciale le dernier jour du festival, dimanche 4 juin au Jardin d’Eau à Goyave.

Documentaires

« LE CAUCHEMAR DE DARWIN»

(« Darwin’s nightmare »)

Documentaire d’Hubert Sauper (France/Autriche/Belgique – 2003) – 107 min.

E, Tanzanie, dans les années 60, la Perche du Nil fut introduite dans le lac Victoria à titre d’expérience scientifique. Toutes les populations de poissons indigènes sont aujourd’hui décimées. De cette catastrophe écologique est née une industrie fructueuse : la chair blanche de cet énorme poisson est exportée dans tout l’hémisphère nord. Pêcheurs, politiciens, pilotes russes, industriels et commissaires européens sont les acteurs de ce drame qui dépasse désormais les frontières du pays africain.

« JUSTE PLANETE : FORÊTS, L’ESPOIR CERTIFIÉ»

Documentaire de Jean-michel Vennemani (France/Autriche/Belgique – 2005) – 52 min.

Deux états de l’Amazonie brésilienne (le Para et l’Amazona) ont décidé d’engager une vigoureuse politique de préservation des forêts tropicales. Les entreprises d’exploitation labellisées FSC (Forest Stewardship Council) y pratiquent désormais une exploitation forestière écologique et sociale et fournissent l’entreprise française Lapeyre, premier importateur de bois brésilien en Europe. Un exemple particulièrement intéressant de moralisation du marché de cette matière première si convoitée, mais également si menacée.

« L’EAU DU DIABLE»

Documentaire d’Amirul Arham (France – 2005) – 52 min.

Au Bangladesh, 49 millions de personnes sont contaminées par l’arsenic contenu dans l’eau qu’elles consomment quotidiennement. Mal informés, abandonnés, rejetés, des gens meurent dans leurs villages dans l’indifférence générale.

Face à cette catastrophe, humanitaire, les réactions nationales et internationales s’avèrent désespérément inefficaces, freinées par la bureaucratie, le manque de compétence et de professionnalisme. Une équipe de chercheurs du Bengale occidental tentent de trouver un moyen d’enrayer ce phénomène grâce à un traitement homéopathique.

« LES TOMATES VOIENT ROUGE »

Documentaire d’Andrea Bergala (France – 2006) – 52 min.

Il existe plus de 7 000 variétés de tomates. Et pourtant, nous n’en connaissons que 5… L’histoire de la tomate concentre en elle toutes les problématiques de notre alimentation. Elle est à l’image des succès et des échecs, des dangers et des espoirs de l‘ensemble de l’agro-alimentaire. Une réflexion sur l’uniformisation du goût et l’industrialisation de l’agriculture à l’heure de l’alimentation globalisée.

« LA GUERRE DES COTONS »

Documentaire de Jean-Michel Rodrigo (France – 2004) – 52 min.

D’un côté, 25 000 agriculteurs-industriels nord-américains propriétaires de plusieurs milliers d’hectares de coton chacun et qui sont soutenus par des milliards de subventions qui les rendent particulièrement compétitifs. De l’autre, des millions de paysans africains qui possèdent rarement plus d’un hectare, récoltent encore à la main, et ne gagnent pas plus d’un dollar par jour… La guerre des cotons traduit un tragique déséquilibre économique planétaire.

« LES HERITIERS DU GUARANA »

Documentaire de Rémi Denecheau (France – 2005) – 52 min.

Pour répondre à la grande industrie qui commercialise le guarana à l’échelle mondiale grâce aux engrais chimiques, aux pesticides, et à la mécanisation, les Sateré-Mawé qui ont compris que les générations précédentes avaient été abusées par un système de marché qui les poussait à détruire la forêt inutilement, développent un projet d’économie solidaire et durable qui s’oppose à cette course effrénée à la productivité : investir leurs bénéfices dans divers programmes sociaux liés à l’environnement et au bien être collectif en gérant et en exportant directement leur production dans le commerce équitable.

« TATA »

Documentaire de Boris Van Gils et Lucille Reyboz (France/Belgique/Togo – 2004) 52 min.

Dans le nord du Togo, en pays Tamberma, le chef du village de Koulangou, attend le retour de Tempé, la « troisième fille » à la peau blanche. Les bâtisseurs d’univers vont alors se réunir, les rituels peuvent commencer : bâtir de tata pour unir Tempé à cette terre sacrée…

« CORDILLERE BLANCHE, LES RIVIERES DE GLACE »

Documentaire de Patrice Desenne (France – 2004) – 52 min.

Au Pérou, les plus hauts glaciers tropicaux du monde côtoient le désert où sont implantées les plus grandes villes du pays. Le réchauffement climatique fait fondre les glaciers. Le film suit le trajet de l’eau et montre à terme l’impact de ce phénomène sur la répartition de l’eau dans la région.

« LE REVE DE BRANDON »

Documentaire de Pierre Meynadier (France – 2006) – 52 min.

Brandon , 9 ans, travaille chaque jour avec son père, un des nombreux ramasseurs d’ordures qui vivent dans une favela proche de Porto Alegre au Brésil. Un jour, le petit garçon trouve une revue de décoration et prend conscience de la réalité de sa condition. Il grandit dans cette fatalité de la misère, mais il finira par comprendre que le véritable bonheur n’est pas toujours procuré par les biens matériels.

« QUEL POISSON POUR DEMAIN ? »

Documentaire de Stéphane Druais (France – 2004) – 52 min.

La consommation et le marché de ce qu’on appelle communément « les produits de la mer » sont en pleine expansion. Il suffit pour s’en convaincre de considérer les rayons de poisson surgelés des supermarchés… Mais cette augmentation constante va de pair avec une réduction généralisée de la ressource disponible. Quel poisson mangerons-nous demain ?

« LA FIN DES CHIMERES : LES SCIENTIFIQUES »

Documentaire de Suzanne Korosi (France – 2004) – 37 min.

Au cours d’une conférence de presse, des chercheurs et des lobbies présentent une pétition défendant le droit de produire des OGM.

En réponse, plusieurs chercheurs avancent leurs arguments et présentent les conséquences de ces cultures en plein champ et les conséquences sur la santé humaine.

« TERRE NOURRICIÈRE »

Documentaire de Jean-François Vallée (France – 2003) – 56 min.

Des scientifiques s’attachent à démontrer la viabilité économique d’une agriculture limitée de la nature, l’ultime développement durable. Ils décodent patiemment ses secrets de fabrication, et offrent de surprenantes alternatives à l’agriculture industrielle et ses méfaits.

« LIFE AND DEBT »

Documentaire de Stéphanie Black (USA – 2002) – 86 min.

Un portrait désenchanté de l’île de la Jamaïque où les touristes américains déferlent sans même se rendre compte du dénuement de sa population et du délabrement de son économie. Coupables de cet enfer des tropiques : le FMI, la Banque mondiale, l’OMC… En donnant la parole à l’ex-Premier ministre jamaïcain, aux Directeurs du FMI, comme aux ouvriers exploités et aux éleveurs et agriculteurs ruinés par les importations de lait ou de viande, ce film décrypte mieux que de longs discours la triste réalité de la mondialisation.

Films d’animation

« L’HUMEUR DEPEND DU TEMPS »

(« Always take de weather with you »)

Film d’animation de Brent Dawes (Zimbabwe – 2004) – 6 min 30

Il y a des matins en ouvrant les yeux, on ferait bien de rester au chaud dans notre feuillage, surtout quand la météo n’y met pas du sien. Un court métrage en 3D qui raconte l’histoire d’un singe pris dans une situation plutôt inhabituelle…

« AGRICULTURAL REPORT »

Film d’animation de Melina Sydney Padua (Irelande – 2004) – 2 min. 30

Une vache écoute à la radio une émission sur une nouvelle maladie dangereuse pour le bétail. Elle s’inquiète sur le sujet. Un petit film sur le bonheur de l’ignorance.

« BONSOIR MONSIEUR CHU »

Film d’animation de François Leroy et Stéphanie Lansaque (France – 2005)

15 min.

Haï, un petit garçon vietnamien attrape un oiseau. Duong Lê promène sa carpe dans les rues de Saïgon et les rizières du Mékong pour le compte d’un mystérieux Monsieur Chu. Dans tout le Vietnam, on s’apprête à célébrer la fête des âmes errantes. Cette nuit-là, à la lueur des lampions, Haï et Duong Lê promèneront une dernière fois la carpe et l’oiseau.

« CHAQUE JOUR JE PASSE PAR ICI »

(« Cada dia paso por aqui »)

Film d’animation de Raul Arroyo et Ramon Gonzalez (Espagne – 2004) – 8 min. 30

A propos du rythme des choses. Notre propre rythme intérieur ; notre rythme collectif, le rythme intrinsèque de l’espace dans lequel nous vivons. Vison de notre perception du temps tandis que nous nous déplaçons dans un univers de béton.

« CIRCUIT MARINE »

Film d’animation d’Isabelle Favez (France – 2003) – 7 min. 30

Un bateau en haute mer, les marins pêchent, mangent, boivent… et chantent. Le chat regarde le perroquet, le perroquet regarde le joli poisson dans son bocal, le chat regarde le poisson… Qui mangera qui ?

« CONTES CÉLESTES »

Film d’animation de David Gautier et Irène Iborra (France – 2005) – 3 min.

Chacun des épisodes de cette série est un petit conte plein de fantaisie qui fait découvrir aux enfants le monde dans lequel nous habitons. Le protagoniste est toujours une personnage « céleste » : le soleil, la lune, les nuages, la pluie…

L’idée est d’ouvrir le monde aux yeux des enfants en profitant de la fore narrative de l’image pour susciter chez eux l’éveil d’une conscience écologique en en portant un regard différent sur la planète et les conséquences des activités humaines.

« LE PARC »

(« Der Park »)

Film d’animation de Nicolas Malher (Autriche – 2005) – 5 min.

Un parc n’est pas toujours un endroit où il fait bon vivre.

« EIU ESPERU »

Film d’animation de Damien Stumpf et Mickaël Lorenzi (France – 2003)

4 min. 30

En Provence, un vieux « papé » se désole de la sécheresse qui ravage son jardin.

« EXIT »

Film d’animation de F. Bestel, X. Aliot, N. Chombart, et G. Roux (France – 2005) – 8 min. 30

Un docteur et un fou affrontent leur point de vue sur le monde lors d’un exercice de dessin sur un tableau noir… A qui appartiendra finalement la raison ?

« LE GENIE DE LA BOITE DE RAVIOLIS »

Film d’animation de Claude Barras (Suisse/France – 2005) – 6 min. 30

Armand travaille à la chaîne dans une usine de boîte de pâtes alimentaires. Le soir, pour le souper, il s’ouvre une boîte de raviolis. Un génie surgit et lui propose deux de ses vœux…

« GOOD RIDDANCE »

Film d’animation de Nick Hilligoss (Australie – 2003) – 5 min.

L’Eco-éradicateur de parasites a une solution biologique à chaque problème – et parfois une solution pour sa solution…

« LE JARDIN »

Film d’animation de Marie Paccou (France – 2002) – 6 min. 30

Un couple s’éveille dans un jardin. La femme est impatiente de cueillir un poisson rouge mais celui-ci n’est pas mûr. Il faut attendre…

« NOURMAHAL LA ROUSSE »

Film d’animation de Cyril Besse (France – 2004) – 3 min. 40

Embarqué sur un canot avec Nourmahal la Rousse, un homme décrit sont attirance pour cette femme comme un voyage au cœur de la nature sauvage et fascinante.

« OIO »

Fim d’animation de Simon Goulet (Canada – 2003) – 9 min. 30

« Oïo » est une allégorie sur la création. Une expérience absolument unique où la peinture liquide et la forme cinématographique s’allient pour créer un tableau en mouvement : une « cinépeinture » ! Une œuvre remarquable acclamée partout dans le monde pour son extraordinaire inventivité technique qui conduit l’image et la munsique vers un vertige émotionnel de grande créativité.

« OTSU »

Film d’animation de L. Vallerie, Mathieu Gastaldi, et S. Crombet (France – 2003) 5 min. 40

Un vieux vivant dans une décharge rêve d’atteindre la lune.

« POUSSE PAS LE BOUCHON »

Film d’animation de Louise-Marie Colon (Belgique – 2003) – 8 min. 30

L’épopée matinale de toute une famille, en route pour l’école et le travail, tourne au cauchemar. Comme chaque matin, le trafic rend la progression de la voiture pénible. Quant aux autres automobilistes, ils commencent à perdre patience dans cet embouteillage interminable. A part les piétons, les skates-boarders, les cyclistes… et un hérisson, plus personne n’avance vraiment.

« RAGING BLUES »

Film d’animation de Vincent Paronnaud et Lyonnel Mathieu (France – 2004) –

6 min.

Dans les années 30, à l’approche de Noël, dans les bureaux de l’hôtel de ville d’une grande métropole, un promoteur présente au maire un nouveau grand projet immobilier. Dans les rues de la ville, au milieu de la foule qui s’active, une jeune femme en haillons, la main tendue, le dos courbé, demande la charité aux passants.

« SQUARE COUINE »

Film d’animation de Fabrice Luang-Vija (France/Belgique – 2002) – 12 min.

Dans un square, deux enfants font de la balançoire, mais celle-ci ne cesse de couiner. Un voisin mélomane et grincheux va tout faire pour les arrêter…

« LA TÊTE DANS LES ÉTOILES »

Film d’animation de Fabrice Vincendeau (France – 2005) – 12 min.

De sa fenêtre, un jeune homme cherche à voir les étoiles. Les lumières de la ville, trop puissantes, l’en empêchent. Déçu, il décide de quitter cette ville. Son voyage en voiture le conduit sur une colline qu’il juge idéale. Il y installe sa tente, heureux…